Moeder

Moeder (Mère) est le deuxième volet d’une trilogie autour des membres de la famille qui a débuté avec Vader (Père) en 2014 et se terminera en 2019 avec Kind (Enfant). Gabriela Carrizo en signe cette fois la mise en scène. Moeder a célébré sa première mondiale le 29 septembre 2016 au Theater im Pfalzbau (Ludwigshafen, DE), avant de partir en tournée à travers l'Europe.

"Après le huis clos d’un esprit dément dans une maison de retraite dans Vader (Franck Chartier), Moeder montre le corps tel un entrepôt dans lequel une multitude de souvenirs conscients et inconscients fusionnent, entrent en collision, et définissent qui nous sommes. La pièce exploite les connexions inattendues et absurdes entre souffrir, pleurer et célébrer, tenir et lâcher, entre structure et folie. Ici, la vie et la mort peuvent être de l'art, exposé au regard de tous. Des souvenirs individuels de la chorégraphe et des artistes - matrice du spectacle - transparaît une mémoire universelle et collective. Une mémoire qui libère aussi des réflexions dérangeantes sur la responsabilité et sur ce que signifie être femme, mère et parent."

Lisez le texte complet de Lieve Dierckx et Sébastien Parizel sur Moeder.

Peeping Tom explore ce thème et ce personnage central, la mémoire et la mère, avec ce même regard tendre et narquois que l’on retrouve dans tous leurs spectacles. A la fois drôle et étrange, Moeder est dérangeant et pourtant si familier : on y retrouve la même fascination pour ce sentiment que le monde est trop vaste pour nous, le même regard amusé sur nos tentatives vaines de le faire rentrer dans nos schémas.

"Moeder ne parle pas d’une mère, mais de plusieurs mères. On parle de la maternité, de l’absence, du manque. La pièce fouille dans la mémoire et dans le subconscient pour mettre à jour ce que la mère porte comme désirs, peurs, souffrances ou violence. Pour cette pièce, je voulais un décor qui puisse représenter plusieurs espaces, à l’image de la multiplicité des mères. L’action se déroule dans un musée, mais qui peut aussi être vu comme un lieu d’exposition privé, où seraient exposés des tableaux et des photos de famille."
Lisez la conversation complète de Bachtrack.com avec Gabriela Carrizo

Concept et mise en scène: Gabriela Carrizo
Aide à la mise en scène et dramaturgie: Franck Chartier
Création & interprétation: Eurudike De Beul, Maria Carolina Vieira, Marie Gyselbrecht, Brandon Lagaert, Hun-Mok Jung / Quan Bui Ngoc, Yi-Chun Liu, Simon Versnel, Charlotte Clamens
Assistance artistique: Diane Fourdrignier
Composition sonore et arrangements: Raphaëlle Latini, Renaud Crols, Glenn Vervliet, Peeping Tom
Mixage audio: Yannick Willox, Peeping Tom
Conception lumières: Giacomo Gorini, Amber Vandenhoeck
Costumes: Diane Fourdrignier, Kristof Van Hoorde (stage), Peeping Tom
Conception décors: Amber Vandenhoeck, Peeping Tom
Construction décors: KVS-atelier, Peeping Tom
Direction technique: Filip Timmerman
Ingénieur lumière: Amber Vandenhoeck
Ingénieur du son: Hjorvar Rognvaldsson
Coach bruitage: Elias Vervecken
Chargée de production: Anastasia Tchernokondratenko
Vidéo répétitions: Sulok Swablamban (stage), Gaspard Rozenwajn
Production: Peeping Tom
Co-production: Theater im Pfalzbau (Ludwigshafen), Taipei Performing Arts Center (Taipei), KVS - Théâtre Royal Flamand (Bruxelles), Grec Festival de Barcelona / Mercat de les Flors (Barcelone), HELLERAU - European Center for the Arts Dresden, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Maison de la Culture de Bourges / Scène Nationale, La Rose des Vents (Villeneuve d’Ascq), Festival Aperto/Fondazione I Teatri (Reggio Emilia), La Bâtie Festival de Genève.

Moeder bénéficie du soutien de Theater im Pfalzbau (Ludwigshafen,) et Taipei Performing Arts Center (Taipei), partenaires principaux de la trilogie Vader, Moeder, Kind.

Diffusion: Frans Brood Productions
Remerciements: Alexandre Obolensky, Jean-Philippe Altenloh, Romy Beni, Heidi Ehrhart, Ina Peeters, Elias Vervecken, François Heuse, Theater Froe Froe.

CRITIQUES

"Les danseurs dans la pièce sont du plus haut niveau"
Demokraatti.fi 01.09.17 (en finnois)

"C'est stimulant et passionnant d'être dans le public, et c'est l'un de ces spectacles que vous souhaitez voir de nouveau."
Den 4 Vaeg 23.08.17 (en danois)

"Pour décrire le travail de Peeping Tom, les mots “rêve” et “cauchemar” ne suffisent pas : ils se retrouvent au milieu, dans cet équilibre entre le sommet et le terrifiant."
Recensito 14.07.2017 (en italien)

"Le spectacle fonctionne parfaitement au travers des métaphores saisissantes, des allégories et des images puissantes qui restent longtemps dans nos pensées. Et les artistes sont tout simplement éblouissants."
Revista Proscenium 13.07.2017 (en catalan)

"Guidé par des personnages enlevés par leurs impulses internes, le public participe à une proposition de rigueur technique et de conception expressive qui permet de regarder avec fascination, entre le familier et l’étrange, dans un paysage où les femmes se noient, où le cœur peint saigne et où les machines à café révèlent la solitude absolue de l’homme."
Teatro Critico Universal 13.07.2017 (en galicien)

"[Moeder] ouvre à plusieurs reprises des vannes émotionnelles. Il y a ceux qui rient fort, il y a ceux qui pleurent en silence, certains qui ont peur sans craindre de se dénoncer. Dans Moeder, il n'y a pas grand chose à cacher."
Publico 30.06.2017 (en portugais)

"Jamais complètement dépourvu d'humour, Moeder est l'incarnation de l'amour, du désir et de la révolte intérieure avec les moyens pervertis de physique, de jeu et de son. Esthétique grâce à une direction précise. Brillant!"
Land 26.05.2017 (en allemand)

"Les corps parfois déformés transpirent leur désarroi, sans pudeur. Ils se raidissent, se froissent, se déforment, se jettent au sol sans vertige, grimpent au mur avec véracité et se trempent dans une eau mutine. La technique est remarquable et la corporalité des danseurs, féroce."
Le Clou dans la Planche 25.05.2017 (en français)

"Rêve et réalité, comédie et tragédie, danse/théâtre et musique s’entremêlent sur un rythme endiablé tout au long de cette virevoltante sarabande, à la fois impeccablement réglée et totalement détraquée."
Le Brigadier mai/juin 2017 (en français)

"La pièce est aussi humaine, avec des comédiens à l'extrême précision de placement et de jeu, dont certains sont aussi et avant tout des danseurs époustouflants aux désarticulations incroyables, au contorsionnisme effréné."
Luxemburger Wort 13.05.2017 (en français)

"La compagnie flamande Peeping Tom est parmi les plus réjouissantes du moment en danse contemporaine. Techniquement exceptionnelle. Marrante. Bouleversante. Renversante. Vivante. Et surtout excellente."
Sud Ouest 07.04.2017 (en français)

"Rarement vous pourrez voir sur une scène, un talent similaire à celui de cette compagnie."
En Platea 10.02.2017 (en espagnol)

"Dans Moeder comme dans Vader, les danseurs et acteurs sont saisissants, tant sur le plan chorégraphique que théâtral." *****
Bachtrack 02.02.2017 (en français)

"Leur style se trouve entre la virtuosité et le sauvage, en louant le travail personnel des danseurs (acrobates?) qui jouent avec la plasticité de leurs corps, contournant les limites de ce qui est humainement possible et mettant de nouveaux modèles de chorégraphie."
Cicutadry 02.2017 (en espagnol)

"Le temps, suspendu, nous donne à éprouver un moment tour à tour éblouissant, émouvant, drôle, décalé et délirant, parfois grotesque ou perturbant mais éminemment impressionnant."
ThéaToile 29.01.2017 (en français)

"Les interprètes sont mis en lumière par une écriture corporelle poussée à l’extrême : les corps se tordent, se contorsionnent, se plient sauvagement, se débattent dans une pataugeoire sonore au profit de tableaux surréalistes à couper le souffle."
maculture.fr 29.01.2017 (en français)

"Non seulement, les danseurs-acteurs imprègnent le spectacle de cette dextérité hors normes mais les tableaux qui s’enchevêtrent sont d’une scénographie éblouissante. Les lumières, la musique et le son (joué en direct), extrêmement bien pensés, enveloppe le tout avec un raffinement poétique."
Le Coryphée 27.01.2017 (en français)

"Dans des décors apparemment banals – une maison de retraite pour Vader, un appartement-musée dans Moeder – , colonnes vertébrales de l’évolution des personnages, les excès spectaculaires formidablement cernés par Gabriela Carrizo et Franck Chartier attestent de l’ampleur esthétique et humaine de leur vision depuis leurs débuts."
Le Monde 25.01.2017 (en français)

"La beauté et l’originalité de ce théâtre dansé se situe dans le regard tendre et brut posé sur chaque personnage mis à nu dans une direction ultraprécise, une extravagance parfois outrée et une agitation parfaitement maîtrisée."
Sceneweb.fr 17.01.2017 (en français)

"Les interprètes sont absolument éblouissants. L’ensemble est d’une intelligence rare, tant par le traitement musical et vocal que par un vocabulaire chorégraphique saisissant."
La Terrasse 17.12.2016 (en français)

"Ce qui rend les spectacles de Peeping Tom si intéressants, est leur analyse très fine du comportement humain.
Concertnews 15.12.2016 (en néerlandais)

"Les scènes de Moeder (Mère) nous rappellent des rêves ou des souvenirs déformés, forgés dans un univers parallèle dont David Lynch pourrait s'inspirer."
Trouw 28.11.2016" (en néerlandais)

"Moeder (Mère) est telle une explosion de tous les sens, du théâtre dansé puissant sur un accouchement plein d'expectative et une séparation amère, sur le pouvoir primal du fait de donner naissance à la rage de la perte."
Volkskrant 25.11.2016 (en néerlandais)

"Un portrait classique mais néanmoins touchant, engageant et même drôle du plus beau rôle qu'une femme peut jouer, à la fois sur scène et dans la vie."
Knack Focus 21.11.2016 (en néerlandais)

"[Moeder de Peeping Tom]: une virtuosité au service de l’émotion."
RTBF 17.11.2016 (en français)

"Peeping Tom montre le cercle de la vie dans un spectacle de danse bizarre, mais intrigant."
De Standaard 16.11.2016 (en néerlandais)

"Il faut accepter de se perdre dans les méandres de cette chorégraphie de l’inconscient sur le fil de la figure maternelle. [...] L’esthétique, la danse, le son : tout est hypnotique dans ces tableaux oniriques.”
Le Soir 15.11.2016 (en français)

"Peeping Tom confirme bien que son univers décalé, qui sonde l’insondable, qui mélange rire et mélancolie, nous touche toujours."
La Libre Belgique 11.11.2016 (en français)

"Peeping Tom est plus qu'un ensemble, ils forment une famille, et toutes leurs pièces évoquent des structures familiales et des relations amoureuses. Celles-ci sont jouées par des personnages qui changent en continu dans des espaces scéniques hyperréalistes – avec beaucoup de slapstick et d’humour, mais toujours empreint de mélancolie."
Der Landbote 31.10.2016 (en allemand)

"[Peeping Tom] surprend avec des métaphores puissantes et poétiques qui coupent dans la chair de l'âme."
Kölnische Rundschau 22.10.2016 (en allemand)

"Moeder est une performance extrême, dévastatrice, pleine d'hyper-réalisme, de déconstruction, de construction, qui veut raconter une histoire sur la figure de la mère, les cauchemars et les désirs de la société, de l'individu, le poids que la vie peut avoir et le poids que la mort peut avoir ; elle veut montrer des mères qui sont exposées comme dans un musée, des mères déchirées par l'indécision, des mères qui ont peur d'être des mères, des mères qui chantent jusqu’à s’arracher la gorge, des mères humaines, des mères qui ne sont pas en paix. Peeping Tom fait briller nos ténèbres, nous fait mal aux yeux, vous fait penser qu’"aujourd'hui est un jour très triste", met en lumière la fragilité d'un cœur humain encadré, blessé, saignant, rapiécé et cloué à un mur."
BlauBart Dance Webzine 19.10.2016 (en italien)

"Dérangeant, fort, et pourtant étrangement familier, ainsi est Moeder (Mère)."
Gazetta di Reggio 15.10.2016 (en italien)

"Le théâtre de danse de Peeping Tom est trés original et unique."
GB Opera 15.10.2016 (en italien)

"Avec son mélange de traumatisme, de grotesque, d'humour et son côté perturbant, ceci est l'un des spectacles les plus impressionnants qu'on a vu depuis longtemps dans cette catégorie."
Die Rheinpfalz 01.10.2016 (en allemand)

VIDEO

"Une fresque abstraite de sensations et de mouvements inattendus qui met à l'épreuve la flexibilité fascinante de ses danseurs."
TV3 Catalunya 10.02.2017 (en catalan)

"Oscillant entre humour et cauchemar, Moeder est une oeuvre d'art d'une singularité rare."
ARTE TV 16.11.2016 (en français/allemand)

AUDIO

"Avec Moeder (Mère), Peeping Tom atteint les profondeurs étranges et perturbantes de la vie familiale, maternelle ou plutôt de l’existence humaine en général."
"L’interprétation des danseurs est grandiose. Avec une utilisation absolue et très précise de la maîtrise du corps, ils se dilatent dans des scènes grotesques et des rôles qui changent en continu."
WDR3 Mosaik 19.10.2016 (en allemand)

2017

05-06 Oct 2017 30 CC / Schouwburg Leuven (BE)
14 Oct 2017 One Dance Week Plovdiv (BG)
17 Oct 2017 Dimitria Festival Thessaloniki (GR)
31 Oct 2017 KVS Brussel (BE)
02-04 Nov 2017 KVS Brussel (BE)
08-09 Déc 2017 HELLERAU - European Center for the Arts Dresden (DE)

2018

20 Jan 2018 CC De Westrand Dilbeek (BE)
30-31 Jan 2018 La Comédie de Saint-Etienne Saint-Etienne (FR)
13-14 Fév 2018 La Comète - Scène Nationale Châlons-en-Champagne (FR)
27-28 Fév 2018 Les Treize Arches Brive (FR)
16-17 Mar 2018 Teatros del Canal Madrid (ES)
29 Mar 2018 Le Bâteau Feu Dunkerque (FR)
06 Avr 2018 Theater aan het Vrijthof Maastricht (NL)

passé

2016

29-30 Sep 2016 Theater im Pfalzbau Ludwigshafen (DE)
15-16 Oct 2016 Festival Aperto/Fondazione I Teatri Reggio Emilia (IT)
20-22 Oct 2016 Schauspiel Köln Cologne (DE)
28-29 Oct 2016 Gessnerallee Zürich (CH)
03-05 Nov 2016 Dansens Hus Oslo (NO)
10-12 Nov 2016 KVS Brussels (BE)
15-17 Nov 2016 KVS Brussels (BE)
25 Nov 2016 Stadsschouwburg Amsterdam Amsterdam (NL)
02-03 Déc 2016 Teatro Central Sevilla (ES)
07 Déc 2016 Teatro Romea Murcia (ES)
12 Déc 2016 Monaco Dance Forum Monaco (MC)
15-17 Déc 2016 deSingel Antwerp (BE)
20 Déc 2016 C-mine cultuurcentrum Genk (BE)

2017

17-18 Jan 2017 MC Bourges Bourges (FR)
26-28 Jan 2017 Théâtre de la Ville / Maison des Arts de Créteil Paris (FR)
01-03 Fév 2017 Le Maillon Strasbourg (FR)
09-12 Fév 2017 Mercat de les Flors Barcelona (ES)
05-07 Avr 2017 TNBA Bordeaux (FR)
11 Avr 2017 MaZ Brugge (BE)
18 Avr 2017 Stadsschouwburg Utrecht Utrecht (NL)
21-22 Avr 2017 L'Onde Vélizy-Villacoublay (FR)
25-26 Avr 2017 Le grand R La Roche-sur-Yon (FR)
03-04 Mai 2017 Theâtre de Caen Caen (FR)
11-12 Mai 2017 Les Théâtres de Luxembourg Luxembourg (LU)
17-20 Mai 2017 TNT Toulouse (FR)
30 Mai - 01 Jun 2017 La Rose des Vents Villeneuve d'Ascq (FR)
11 Jul 2017 Festival de Almada Almada (Lisbon) (PT)
20-21 Aoû 2017 Waves Festival Vordingborg (DK)
30 Aoû - 01 Sep 2017 Helsinki Festival Helsinki (FI)
05 Sep 2017 Schauspielhaus - Tanztheater International Hannover (DE)
09-10 Sep 2017 La Bâtie - Festival de Genève Genève (CH)
13-14 Sep 2017 Maison de la danse Lyon (FR)
17 Sep 2017 Centro Cultural Vila Flor Guimarães (PT)